Le facteur 4

Comment en matière de déplacements individuels atteindre l'objectif du facteur 4 en 2050
 
Le Facteur 4 désigne un objectif écologique pris en 2003 devant la communauté internationale validé par le Grenelle de l'environnement en 2007 qui consiste à diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre en 2050 par rapport à leur niveau de 1990.
 
 
Deux grands secteurs en France ne sont pas encore parvenus à faire décroître leurs émissions :
Le secteur du bâtiment, mais celui-ci offre d'importantes possibilités d'évolutions à court et moyen terme.
Le secteur des transports aggravé par la périurbanisation, mais les solutions sont plus difficiles à identifier.
 
S’agissant du véhicule individuel dans le cadre des déplacements quotidiens, la Solution est de diviser par 4 la masse des véhicules.
 
Cela est obtenu par la création de véhicules multi-roues UMEIC Ultra Mobile Etroit Inclinable Carrossé, convergence entre l'auto et le deux-roues motorisé, nouveau véhicule individuel (2 places passager en tandem) entièrement protégé, permettant de pérenniser et fluidifier les déplacements, résoudre les difficultés de circulation et de réduire notre empreinte carbone. L’alternative à la voiture en milieu urbain, périurbain, interurbain.
 
Il est mathématiquement démontré que l’on peut déterminer le prix et le coût d’utilisation d’un véhicule au poids. Ce qui défini également sa consommation et son empreinte globale environnementale.
alt 
Poids d’une petite voiture conventionnelle : moyenne 1000 Kg
Poids d’un Ultra Commuter UMEIC : 250 Kg
Sa surface frontale est divisée par 2.
 
4 fois moins lourd, donc 4 fois moins de matières premières nécessaires à la fabrication.
4 fois moins d’énergies nécessaires à la réalisation du véhicule.
4 fois plus léger, c’est 4 fois moins d’énergie à embarquer, donc 4 fois moins cher.
L’emprise au sol d’un UMEIC est 4 fois inférieure à une voiture conventionnelle.
Il est possible de stationner 4 UMEIC sur 1 place de parking.
4 fois moins massif, c’est 4 fois moins de matières à recycler.
La consommation d’un UMEIC est naturellement minimale.
Sa mobilité réduit les temps de trajets (porte à porte) améliorant la mobilité de tous et réduit le coût global énergétique.
Sa simplicité réduit les coûts d’entretien et de recyclage.
Sa légèreté et sa faible masse réduit les couts de transports de livraisons aux concessions.
Sa faible masse ne nécessite pas une extension des infrastructures ni un développement des transports modaux. Son usage ne nécessite pas le recours aux NTIC.
 
Moins de matières premières et d'énergie. Gain d’espace (vitale) Obtention des négawatts.
 
« L’efficience est la qualité d’un rendement permettant d’atteindre un objectif avec l’optimum des moyens engagés »
Se véhiculer (trajets pendulaires) avec le juste gabarit et masse nécessaire est économique et efficient. 
 
La Solution efficiente qui pérennise les déplacements est le véhicule UMEIC, sont bilan global environnemental permet d’atteindre l’objectif facteur 4.